Du vintage au naturel pour les meubles

vintage au naturel pour les meubles

Pendant le temps où la sidérurgie a fait son apparition, en date du 19ème siècle, les meubles ont été influencés par une association de métal et du bois. Ce matériau à essence a toujours été dans la ligne de mire de la fabrication des meubles, mais la tendance du siècle d’avant a décidé de le marier à du métal. Originaux et robustes, ces meubles anciens ont refait surface avec des design vintages sont plus accueillant aux styles de matériaux bruts. On dirait que tout a été travaillé manuellement et laissé exprès pour ressortir ce vintage et naturel. Sans plus tarder, focalisons-nous sur les détails.

Ce qui décrit une exclusivité vintage

Les trente premières années du 19ème siècle, rappellent des maisons décorées au moindre coût. La bakélite a alors capté l’intention des fabricants industriels, mais s’oriente plutôt dans les objets déco. C’est en 1930 que Paul. Frankl a initié le meuble. Actuellement, il séduit les designers, mais est réinventé par une version stratifiée plus connue sous le nom de HPL ou « mélamine ».

En ce temps, les meubles ont plus d’ossatures que de couverture. On a trop adoré les chaises qui mettent aux grands jours leurs carcasses boisées et scandinaves. Le design de rangements ultrasimples qui sont plus utiles que coquets. On y recense également des sofas, chaises bureaux et fauteuils aux allures confortables et insalissables grâce à leurs rembourrages couverts de velours ou véritables cuirs.

Et finalement, les meubles industriels qui ont mis l’accent sur leur capacité d’accueils et leurs robustesses. Pas de chaise avec accoudoir, mais plutôt des coques brillantes au dossier et le siège associé à des ossatures métalliques.

Et de son côté, le naturel reste intemporel

C’est très clair qu’il s’agit d’une expression de matériau brut. Le style naturel du meuble érige le bois comme matériaux nobles. Mais pas de façonnage complexe ; c’est le côté non travaillé qui en a fait son charme. On y voit alors des meubles et poufs en tronc d’arbre, des tables nues avec des veines ultras marquantes, des bois oubliés ou ronds rangés pour un style exotique.

Sinon, le manuel est aussi à son apogée. On note l’art de jouer les cannages, les rotins, les raphias. Le naturel est plus connu dans les fauteuils et salons en osier. La chaise parabole suspendue.

Mais associer une touche naturelle à sa déco n’impose pas tellement de complexité. Outre les pouvoirs des osiers dans les pièces maîtresses, il y a mille manières d’inviter la nature chez vous par le biais des objets de déco naturels. Disons les poteries, les tapis en peau d’animaux, les fleurs, etc.

Le vintage et le naturel : un assortiment du 2020

Cette année, la déco tendance a puisé dans les formes des meubles pour le style vintage en colorants les couvertures ou coussins aux terracotta « l’aspect terre brute chaleureuse ». Le style industriel se trouve plutôt dans les murs. Associé à des meubles naturels en accessoires et meubles supplémentaires, le décor vire totalement à une exclusivité réinventée spécifique de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *